Actualité

Les protections féminines

Une importante source de déchets

Une femme utilise au cours de sa vie entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques, soit plus de 150kg de déchets, qui incluent les serviettes, tampons, applicateurs…

 

Assortiment de protections jetables

Extrêmement polluantes

Il leur faudra plus de 500 ans pour se dégrader (autant qu’une bouteille en plastique) et elles ne sont pas recyclables.

Leur composition est aussi douteuse que mystérieuse, les fabricants n’étant pas obligés de mentionner les ingrédients contenus dans les protections (seul le taux d’absorption doit figurer sur l’emballage).

“Les procédés de fabrication des protections périodiques jetables sont très polluants et utilisent des produits chimiques (plastiques, résines, liants, fabrication de fibres synthétiques comme la rayonne, blanchiment, stérilisation etc.). L’ONGE Greenpeace affirme que cette industrie est l’une des plus polluantes du monde. L’argumentation hygiéniste conduit à une surenchère d’emballage (plastique individuel, boîte, applicateurs en carton ou en plastique, etc…). La gestion de ces déchets, majoritairement non dégradables, est problématique. Les protections périodiques jetables sont le plus souvent incinérées mais aussi enfouies sur des sites de déchets. Ces protections requièrent 500 ans pour se dégrader et sont une source de prolifération microbienne. Les tampons et des applicateurs sont jetés dans les toilettes. Ils se retrouvent dans les océans et posent de nombreux problèmes aux poissons et aux mammifères aquatiques.”

(Source : wikipédia)

Très coûteuses sur le long terme

Une femme en consomme pour plus de 2 400€ dans sa vie d’utilisatrice.

 

Quelles sont les alternatives ?

Si certaines sont bien connues, d’autres sont plus surprenantes :

 

  •  La serviette hygiénique lavable : La plus connue. En protège slip, serviette de jour, de nuit… pour un prix moyen de 9€, elle a une durée de vie de 5 à 10 ans (en fonction de la matière), et est recyclable. Une petite dizaine de serviettes sont utiles pour tourner aisément sur un cycle, elles représentent donc une diminution de 4 à 6 fois le budget consacré aux protections intimes.
Réalisation et photo Chouette Julotte – couture alternative et écolo en Pays d’Auray
  • Le tampon lavable : Fabriqué à la main avec du bambou écologique (absorbe 4 fois plus que le coton), se garde en place 3-4h et coûte près de 12€ les 4 tampons.
  • La coupe menstruelle : Peu connue même si elle existe depuis plus de 50 ans. Il s’agit d’un réceptacle en latex ou en silicone qui se place dans le vagin (comme un tampon), le sang y est contenu puis vidé après usage et rincé avant d’être replacé (il peut rester en place jusqu’à 12h). Elle coûte entre 12€ et 30€. Une femme en utilisera 1 à 3 dans sa vie d’utilisatrice et fera une économie allant de 2 000€ à 2 400€.
  • L’éponge menstruelle : Si elle peut sembler exotique, elle n’en reste pas moins écologique en ne produisant aucun déchet. Il s’agit d’une petite éponge de mer (coupée, non arrachée afin de favoriser sa repousse). Elle est placée dans le vagin, reste en place 3-4h. Elle est réutilisable mais sa durée de vie dépend de sa qualité et de son utilisation (à la moindre déchirure elle doit être remplacée). Elle coûte environ 7€ et est entièrement compostable.
  • Le flux instinctif : Méthode venant des États-Unis assez critiquée. Il s’agit de retenir l’écoulement du sang en contractant son périnée et de le libérer en allant au toilette.Les adeptes de la méthode prônent le retour à la liberté, le contrôle de son corps, le “Zéro-Déchet” et le 100% économie. Plus d’infos avec cette vidéo .

 

Le corps

  • Pour se laver rien de tel qu’un savon solide artisanal, ceux avec le moins d’ingrédients possibles.

Pour les peaux sensibles, préférer un savon sans parfum, contrairement aux idées reçues un bon savon n’assèchera pas votre peau.
Vous pouvez en trouvez chez Marie à Crac’h.

 

                                 

 

Notre peau a besoin avant tout d’être hydratée et ensuite nourrie!

  • Pour hydrater vous pouvez utiliser :
    – Eau florale (rose musqué, bleuets, fleur d’oranger…)
    – Hydrolat
    – Gel d’aloe vera
  • Pour nourrir : – Huile de macadamia : peaux mixtes – nourrie et hydrate.
    – Huile de nigelle, pépin de raisin, noisette : peaux grasses – estompe l’acné.
    – Huile de noyaux d’abricot : peau fatiguée – tonifie, effet bonne mine
    .
    – Huile de bourrache : peaux sèches et matures.
    – Huile de sésame, onagre : peaux atopiques.
    – Huile d’olive : peaux mixtes – assouplie et protège.

    – Huile d’amande douce : peaux mixtes – idéale pour bébé

 

La plupart de ces huiles sont très vite absorbées et ne laissent pas la peau grasse.

Tous ces produits se trouvent dans des contenants en verre, facilement recyclables.
Certains d’entre-eux ont plusieurs utilités, et peuvent se consommer !

 

Les oreilles

équipe Vendée

Le cérumen protège les tympans, quand tout va bien il s’écoule seul.

Lorsqu’il se dépose sur le pavillon de l’oreille, ça gratte, et ce n’est pas très esthétique
Le coton tige jetable ne fait que repousser ce qui est censé sortir, il est vraiment déconseillé !

Optez pour le cure-oreille, en bois ou en inox, c’est Zéro Déchet, sain et simple.

 

Gardez-le des années ou plus si affinité !

 

 

La bouche

  • Pour l’hydrater, rien de tel sur nos lèvres que le beurre de karité.
  • La brosse à dent :
    – La brosse à dent avec l’embout rechargeable.
    – Celle en bambou (avec poils en nylon recyclable ou poils de sanglier).
  • Le dentifrice :
    Recette douce et efficace :
    – 2 cs blanc de meudon (moins abrasif que le bicarbonate ou l’argile).
    – 4 cs huile coco (joue un rôle antiseptique naturel).
    – 2 gouttes d’huile essentielle (menthe poivrée, girofle, cannelle).
  • Le dentifrice solide, vendu en bâtonnet ou sous forme de galet.

 

Nb : Certains ne jurent que par le bicarbonate de soude quand d’autres le rejettent totalement.
À savoir : il est abrasif et un usage quotidien “peut” abîmer l’émail de vos dents et déchausser vos gencives.

 

Les dessous de bras

Transpirez pour votre santé !

 

Nous avons tendance à oublier qu’il est nécessaire de transpirer pour réguler notre température.

 

Transpirer ne veut pas dire sentir mauvais !

 

  • Une huile essentielle * choisit avec précaution directement sous les bras ( palmarosa, cèdre…)
  • Une recette à base d’huile de coco, fécule, bicarbonate à retrouver ici
  • Un bon coup de gant de toilette quand on ne sort pas ! 🙂

 

Nb : La pierre d’alun souvent cité comme référence contient de l’aluminium. Pour en savoir plus, lisez cette article complet.

 

* ATTENTION à l’utilisation des huiles essentielles pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 6 ans ! Renseignez-vous !

 

Le maquillage

  • Le lait démaquillant : Utiliser simplement de l’huile, d’olive, de noisette…
  • Les lingettes démaquillantes lavables remplacent parfaitement les cotons jetables, retrouvez-en ici

 

 

Article plus complet à venir (ne me maquillant pas, j’ai demandé à une amie adepte de la slow cosmétique de faire cette article).

 

 

Et les poils alors ?

Dites Adieu à vos poils, adoptez un blaireau…

 

    • Un savon doux et
    • Un rasoir avec des lames remplaçables

 

 

 

Initiatives Océanes 2016

 27 février 2016

Initiatives Océanes 2016Nous vous invitons le dimanche 13 mars à un nettoyage de la plage de Sainte Barbe à Plouharnel, dans le cadre des Initiatives Océanes 2016.

L’année dernière au même endroit, nous avons réalisé un record que nous espérons battre cette année : 160 participants et plus de 600 kilos de déchets ramassés !

N’hésitez pas à faire circuler l’info autour de vous, nous ne serons jamais trop ! Utilisateurs de Facebook, vous pouvez partager l’évènement si vous le souhaitez.

Rendez-vous à partir de 14h sur le parking de la plage. Comme d’habitude les sacs poubelle sont fournis, mais prévoyez une paire de gants. (suite…)

Remplacer le vieux couple “Liquide vaisselle-éponge” par Mr et Mme Savon-Lavette !

Voici à mon humble avis la solution la plus simple, économique, efficace et Zéro Déchet en matière de vaisselle !

Les éponges s’usent vite, elles regorgent de “microbebactérivirus” et représentent une source importante de déchet.

À la porte vieilles guenilles, place à Mme. Lavette ! En choisissant une matière adapté vous pourrez venir à bout des taches les plus tenaces.

 

 

Et sans plus attendre, l’inégalable Mr.Savon, sous son air timide il est un excellent dégraissant, n’est-ce pas pour ça qu’on se lave avec ?

En fait le plus efficace est le savon de Marseille, le vrai celui qui n’a besoin que de 4 ingrédients pour être parfait, sans artifice…

Comment faire opérer la magie ?

On prend Mme. Lavette on l’a frotte contre Mr.Savon et c’est parti… 😉

Ils ne font pas de bulle mais la vaisselle brille !

Qui essaie ?

Réduisons nos déchets !

 21 février 2016

Petit résumé de la situation :

Nous évacuons les déchets de la nature pour qu’ils soient ensuite incinérés (pour la plupart).
Incinérer c’est transformer des déchets inoffensifs en particules toxiques qui se répandent dans l’atmosphère, pour ensuite retomber sur les cultures, dans les cours d’eau, sur nos jardins, dans nos maisons, sur notre peau, dans notre organisme… (suite…)

Bilan du nettoyage à Plouhinec

Nettoyage de la plage de Linès, Plouhinec 15 février 2016

A la déception des premières minutes (de nombreux bénévoles repartent, ne trouvant rien à ramasser) succède le contentement : ceux qui se sont le plus éloignés reviennent chargés d’énormes quantités de déchets ! (suite…)

Nettoyage volontaire

 4 février 2016

Les “nettoyeurs de l’ombre” sont nombreux et œuvrent pour le bien de tous dans le plus parfait anonymat. Nous dédions une nouvelle page de ce site aux initiatives individuelles qui sont d’une grande importance dans la préservation de la nature. (suite…)

Yaourts maison

Pour faire des yaourts maison il n’est pas obligatoire d’avoir une yaourtière, il suffit de les garder au chaud pendant plusieurs heures et pour ça des solutions existent :

– Un four chaud (éteint)
– Une cocotte
– Un bonnet (ou une couverture) autour des yaourts (si si ça fonctionne !)

Ma recette préférée au lait de soja : (le mode de fabrication et les quantités sont les mêmes avec du lait de vache).

– 1L de lait de soja nature
– 1 yaourt ou du ferment
– 3 c à s de purée de noisette (optionnel)
– 2 c à s de sucre complet (optionnel)

Mélangez le tout, froid, et remplissez vos contenants (pots ou saladier), disposez-les ensuite dans le four qui aura été préchauffé à 40°c puis éteint.
Ou placez les simplement dans votre yaourtière, celle-ci est en marche pendant 1h puis se coupe pour garder vos yaourts au chaud.

4 à 8 heures plus tard vos yaourts sont prêts et se conservent au moins 3 semaines.

NB: avec un yaourt utilisé comme ferment on peut faire environ 100 yaourts, pour cela il suffit de réutiliser un yaourt de la fournée précédente.

C’est prêt !

Leur prix de revient est celui du litre de lait.

Le produit ménager multi-usage aux agrumes


Le vinaigre blanc est un des ingrédients fétiches de nos grands-mères et il fait partie des indispensables d’une maison Zéro-Déchet !

Il lave et désinfecte tout, du sol aux vitres et plus encore…

Grâce à son PH basique, il neutralise parfaitement le calcaire dans les toilettes et rectifie la dureté de l’eau des machines à laver, on s’en sert d’ailleurs d’adoucissant.

Néanmoins son odeur n’étant pas très agréable, voici une recette simple pour améliorer son parfum et augmenter son efficacité :

– Remplir un bocal (ou une bouteille en verre) de vinaigre (à plus de la moitié).
– Ajoutez la peau des agrumes que vous aurez consommés au préalable : citron, clémentine, orange..
– Terminez de remplir le bocal avec de l’eau.

Laissez macérer 2-3 semaines.
Filtrez les peaux d’agrumes, stockez dans une bouteille facile d’utilisation (comme sur la photo).


C’est prêt !

Vous voici avec un super dégraissant/désinfectant qui sent bon !

Son prix de revient est celui du vinaigre, autant dire pas grand chose !

 

Chocolat cru maison

Comme les tablettes, en mieux !

 

Pour 320g de chocolat :

– 110g d’huile de coco
– 80g de sucre complet
– 120g de cacao brut non sucré en poudre
– 1 pincée de sel

Préparation :

Faire fondre l’huile de coco au bain-marie.
Ajouter petit à petit le sucre et le cacao puis le sel.
Mélanger, lorsque l’ensemble est homogène, verser dans le(s) moule(s).

C’est prêt ! Enfin presque, il faut maintenant laisser le chocolat durcir plusieurs heures au frigo avant d’être dégusté.

Petite note :

C’est l’huile de coco qui rend le chocolat solide, mais elle fond à partir de 25°c (donc à notre contact).
Le beurre de cacao lui, fond à partir de 34°c et peut être utilisé pour cette recette.
Il est même conseillé de l’utiliser, dans un mélange (55g beurre de cacao, 60g d’huile de coco).
Néanmoins il est plus cher et plus difficile à trouver.

Son prix de revient est d’environ … pour 320g.

Recette de Chadron Pastel

Déodorant maison et 100% naturel

Un déodorant sans plastique, sans produit toxique, tout doux pour la peau et la santé…

Pour l’équivalent d’un stick de 50ml :

– 50g Huile de coco – antibactérien
– 25g Bicarbonate de soude – neutralise les odeurs
– 15g Fécule (maïs, pomme de terre…) – absorbe l’humidité
– 15 (2g) Pépites de cire d’abeille – pour émulsifier et solidifier
– 5 gouttes d’huile essentielle (palmarosa, lavande …) optionnel

Préparation :

Faire fondre l’huile de coco avec les pépites de cire d’abeille au bain-marie, lorsque ces dernières sont fondues, ajouter
hors du feu le bicarbonate et la fécule.
Mélanger bien le tout et ajouter l’Huile Essentielle.
Verser la préparation dans un ancien stick ou dans un simple pot.

C’est prêt !

L’huile de coco devient liquide au dessus de 25°c, la cire d’abeille aide la préparation à être plus solide.
Si néanmoins le déodorant fond un peu, il peut être conservé au frigo.

Son prix de revient est de moins de 1€

Recette d’antigone XXI

Vos initiatives

 16 janvier 2016

Il vous arrive de ramasser des déchets lors de vos balades ?
Faites-nous part de votre récolte en nous envoyant une photo et en précisant le lieu, la date et le nombre de personnes, votre nom ou pseudo. Nous nous ferons un plaisir de relayer vos initiatives personnelles ! (suite…)

Nettoyage à Locmariaquer – bilan

 11 janvier 2016

nettoyage_st-pierre
2016 commence fort !

Nous avons réalisé ce dimanche à Locmariaquer l’une de nos plus importantes récoltes !
Nous étions 90 personnes, et en l’espace de 2 heures 390 kilos de déchets ont été ramassés, puis triés pendant une heure. Voici le détail de la récolte : (suite…)

Premier nettoyage de l’année !

 4 janvier 2016

Nous vous donnons rendez-vous pour le premier nettoyage de l’année ce dimanche 10 janvier plage de Saint Pierre à Locmariaquer à partir de 14h. Comme d’habitude les sacs poubelle sont fournis, mais pensez à habiller vos mains 😉 (suite…)

Bonne année 2016 !

 3 janvier 2016

main

Les Mains Dans Le Sable vous souhaite une heureuse nouvelle année !

Puisse 2016 voir l’humain progresser sur la voie du respect de ses semblables et de la nature…
…et de plus en plus de mains dans le sable !

Pour fêter le passage à cette nouvelle année, qui sera la 3ᵉ de l’association, nous avons le plaisir de vous présenter notre site internet tout beau tout neuf !

Calendrier 2016 – premier trimestre

 23 décembre 2015

  • Dimanche 10 janvier : plage de St Pierre, Locmariaquer.
  • Dimanche 14 février : plage du Linès, Plouhinec.
  • Dimanche 13 mars : plage de Sainte Barbe, Plouharnel.
  • Dimanche 27 mars : plage de Kerhillio, Erdeven.

Voir les détails

Bilan 2015

 23 décembre 2015

2016 pointe le bout de son nez, c’est l’heure du bilan de fin d’année !
2015 en chiffres pour Les Mains Dans Le Sable : (suite…)