Un début d’été consacré à l’accompagnement de groupes

21 juillet 2021

Un des 4 groupes accompagnés, sur les bords de la Ria d'Etel.

Photo : les écoliers de Landaul nettoient les rives de la Ria d’Etel à Locoal-Mendon

L’effet du déconfinement s’est particulièrement fait sentir en ce début d’été : entre les reports d’animations initialement prévues au printemps et les demandes de dernier instant, notre agenda “sensibilisation de groupes” a été bien rempli ces dernières semaines !

Des salariés mobilisés en faveur de la nature

A Larmor-Plage, la société lorientaise Barillec Marine nous a sollicités pour animer un nettoyage de plage à l’attention de ses équipes de Concarneau, Lorient et des Sables-d’Olonne. Motivé et intéressé par la problématique des déchets littoraux, le groupe s’est réparti en plusieurs équipes pour récolter 38 kg de déchets, en grande partie liés à la fréquentation de la plage de Kerguelen.

Ouest France en parle.

Les écoliers participent à la sauvegarde de la Ria d’Etel

77 élèves de l’école Marcel Pagnol de Landaul ont passé une après-midi en notre compagnie, sur les berges de la Ria à Locoal-Mendon. Une chasse aux déchets rendue fructueuse (63 kg) par les courants qui déposent matériel ostréicole et plastiques en tous genres tout au long de l’année sur la Presqu’île du Verdon. L’animation a été complétée par une heureuse initiative des enseignantes : un pique-nique “zéro déchet”, auquel les familles se sont volontiers prêtées !

Une réparation pénale au grand air pour de jeunes lorientais

A l’invitation de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, nous avons transmis des valeurs de civisme et de consommation responsable à 5 jeunes concernés par une mesure judiciaire. Après une présentation en salle, le groupe a pris le chemin de la plage. A Fort-Bloqué (Plœmeur/Guidel), 2 kg de petits déchets ont été enlevés par les jeunes et leurs éducateurs, sur une plage propice à l’installation des gravelots à collier interrompu.

Ouest France en parle.

De jeunes vannetais nettoient le Golfe à Baden

Nous avions connu la plage de Toulindac par temps froid cet hiver ; nous y étions de retour il y a quelques jours sous le soleil, en compagnie de 20 jeunes de l’Institut d’Éducation Adaptée du Bondon. Pas facile en cette saison de trouver un endroit suffisamment (et malheureusement) pollué pour interpeller les participants et leur proposer de quoi ramasser. C’est donc naturellement vers l’un des sites du Golfe du Morbihan où nous avons réalisé nos plus grosses récoltes que nous nous sommes tournés.

243 kg de déchets ramassés en janvier à cet endroit, 9 kg en juillet : la situation s’améliore ?”
Malheureusement non. La saison (et donc la quantité de déchets échoués) n’est pas la même, et la présence hors-saison d’un bac à marée contribue certainement à la dépollution du site.

Matériel des activités maritimes ou déchets liés à la fréquentation du site : il y en avait de toutes sortes et de toutes tailles pour ces nettoyeurs en herbe, qui par ont réalisé par la même occasion que nos habitudes de consommation son souvent néfastes pour la planète et notre santé

Ouest France en parle.

Après une petite pause estivale…

…nos accompagnements de groupes reprendront en septembre ! N’hésitez pas à nous contacter dès à présent pour envisager ensemble une animation pour votre groupe (scolaires, entreprises, associations…).