Reconnaitre le vrai savon de Marseille

D’après Consoglobe, 95% des savons de Marseille sont faux !

On voit souvent  “véritable savon de Marseille” sur les étiquettes,  c’est un mensonge…

Pour cause, Le savon de Marseille ne bénéficie d’aucune appellation, AOC ou IGP, ce qui signifie que n’importe quel fabricant peut estampiller son savon « savon de Marseille ».

Comment distinguer le vrai du faux ?

  • Par sa composition :

Le véritable savon de Marseille doit contenir 72 % d’huile végétale – Huile d’olive dans l’idéal, de coprah (huile de coco) ou de palme (de forêt éco-gérée) .

À savoir : 80 % des savons dits “de Marseille” contiennent des graisses animales.

Ce point pose un problème quant à la qualité du savon, on imagine bien qu’un savon composé de graisse animale n’aura pas les mêmes propriétés qu’un savon fabriqué avec de l’huile végétale.

Il doit contenir très peu d’ingrédients :

Ingrédients (INCI) : Sodium olivate, Sodium cocoate, Aqua, Glycerin, Sodium chloride, Sodium hydroxide

Si vous voyez plus d’ingrédients que ces derniers sur l’étiquette, FUYEZ !!!!

  • Son apparence :

– Les 6 faces doivent être estampillées.

– Le fameux 72 % doit apparaître sur les faces du savon.

La marque de la savonnerie doit aussi être estampillée.

Sa couleur : le blanc – jaune est fait à partir d’huile de palme ou de Coprah, il s’utilise surtout pour l’entretien, le linge… Le vert -brun est fait avec de l’huile d’olive, il est idéal pour le corps.

Il change de couleur au fil des semaines, des mois. En vieillissant, il perd son eau, devient plus sec et dure encore plus longtemps…

  • À qui faire confiance ?

On recense actuellement cinq savonneries artisanales qui respectent la recette d’origine :

Le véritable savon de Marseille est biodégradable, très sain, économique et Français… Il est indispensable !

Source : Consoglobe.com