Vendée : Vos actions de janvier

 5 février 2018

Vos actions de janvier en Vendée

Ils ont nettoyé les plages durant tout le mois de janvier en Vendée

Après notre nettoyage de début janvier et les 300 kilos collectés, plusieurs d’entre vous ont voulu agir face à l’échouage d’une quantité très importante de déchets rapportés par les marées partout sur le littoral.

Alors durant tout le mois de janvier vous avez été nombreuses et nombreux à réaliser des actions près de chez vous, seuls ou en groupes. Au total, plus d’une douzaine d’actions menées durant cette opération un peu spéciale pour interpeller les promeneurs et agir immédiatement contre cette partie de la pollution humaine dont l’océan s’est débarrassé. Un grand bravo ! Vous montrez à tous que chacun peut et doit agir !

C’est Judith qui a lancé les hostilités à Brétignolles-sur-Mer avec son compagnon, armés d’un sac vite rempli de débris divers.

A Saint-Hilaire-de-Riez et malgré la météo peu encourageante, Sandy, maman en arrêt maladie accompagnée de son fils, avait réuni une dizaine de volontaires, eux-mêmes spontanément rejoints par autant de promeneurs soucieux de cette situation catastrophique et qui ont demandé un sac de collecte. Matériel ostréicole en plastique, filets, bouts d’attaches d’outils de production, fil de fer, palettes, cartouches de chasse… La récolte impressionnante de cette action décidée au dernier moment sur seulement 300 mètres s’étalait en plusieurs sacs déposés sur le parking.

Il y avait aussi Marianne et sa fille de 17 ans qui ont évacué des kilos de déchets. Et puis Renaud venu avec son fils et sa femme, des habitués de nos actions.

A l’autre bout du département, Sabrina et Vincent poursuivaient avec quelques compagnons leur inlassable travail à La Faute-sur-Mer. Une voire plusieurs fois par semaine ils agissent sans compter pour la préservation des océans.

Et puis il y avait Charline. Aide-soignante de 27 ans ne travaillant pas actuellement, nouvelle participante et surtout nouvelle venue en Vendée. Alors qu’elle ne vit ici que depuis trois mois elle montre que la protection de notre littoral est bien l’affaire de tous ! Elle a cumulé un nombre surprenant de nettoyages. A elle seule, avec son compagnon ou bientôt rejointe par Cyrille, une nouvelle connaissance rencontrée grâce aux nettoyages.
” J’ai été horrifiée dimanche dernier en allant sur la plage de Riez le matin impossible pour moi de profiter de cette promenade tellement les déchets était présent. ”
Saint-Hilaire-de-Riez, Saint-Jean-de-Monts, Olonne-sur-Mer, … Elle interviendra plusieurs fois par semaine !
Cartouches de chasse encore, bouteilles plastique, en verre, capteurs de naissains d’huîtres, caisses brisées de producteurs et pêcheurs, petits morceaux de plastique en décomposition. Ce qui l’a choqué le plus est un néon entier !

La conclusion parfaite à toutes ces actions c’est Victor, 13 ans, qui nous la donne : ” Ce que nous avons fait aujourd’hui, tous le monde devrait le faire au moins une fois pour se rendre compte où finit ce que nous choisissons d’acheter.”

Retrouvez cet article sur Demain Vendée.