Réduire ses déchets : la démarche

État des lieux

345 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en France – dont 31 millions par les ménages – pour une moyenne annuelle de 374 kilos d’ordures ménagères par habitant. Le quart de ces déchets est organique, et 15 à 20 % sont des erreurs de tri…

Que deviennent nos déchets ? Voici les différentes méthodes de traitement actuellement utilisées en France:

  • Élimination (incinération et enfouissement) : 31 %
  • Valorisation énergétique : 27 %
  • Tri : 22 %
  • Compostage : 17 %
  • Méthanisation : 2%

Source des chiffres : ADEME, 2016

Pourquoi réduire ?

La société de consommation nous pousse à acheter toujours plus de biens aussi dispensables qu’éphémères. La fabrication, l’emballage et l’obsolescence de ces produits portent gravement atteinte à la nature et à notre santé.

L’élimination des déchets est une méthode polluante et coûteuse, aujourd’hui dépassée. La valorisation du recyclage et du réemploi permettrait la création de 800 000 emplois en Europe d’ici 2030 (source : Bureau Européen de l’Environnement).

La déresponsabilisation des consommateurs et la pression exercée par les industriels sur les pouvoirs publics n’encouragent en rien les particuliers et les entreprises à réduire leurs déchets.

L’épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique occasionnés par le développement démographique et la croissance de la consommation ne nous laissent pourtant pas le choix : ce mode de vie est une impasse, et nous serons forcés d’en changer d’ici 2050. Il est urgent et vital que nous changions nos habitudes !

Comment réduire ?

  • En refusant : avons-nous vraiment besoin de tout ça ?
  • En réduisant notre consommation : se limiter au nécessaire et bannir le gaspillage.
  • En réutilisant : donner une seconde vie aux produits de consommation en ayant recours à l’occasion, à l’échange et au don.
  • En recyclant : réaliser correctement son tri sélectif.
  • En compostant : les déchets organiques doivent retourner à la nature !
  • En réclamant l’instauration d’une tarification incitative de l’enlèvement des ordures ménagères : récompenser les efforts et pénaliser ceux qui n’en font pas.
  • En participant à des initiatives citoyennes en faveur de la réduction des déchets (nettoyages de la nature, réunions d’échange…).
  • En en parlant autour de vous !

Ces actions sont le point de départ d’un nouveau modèle économique : l’économie circulaire, qui vise à limiter le gaspillage des ressources et l’impact environnemental en augmentant l’efficacité à tous les stades de vie des produits (conception, production, consommation, fin de vie).

Découvrez nos solutions en matière de réduction des déchets au quotidien sur cette page.